En attendant les vacances…

cahier_mondeQuoi de plus excitant que de planifier les vacances ! Oui, ça demande de l’organisation, mais c’est tellement plaisant ! C’est la planification vers quelque chose qu’on attend depuis longtemps, quelque chose de précieux et l’on ne veut pas les rater.

Quelle satisfaction lorsqu’on a trouvé l’endroit en question ! Location du chalet, choix de l’hôtel, réservation du camping, l’itinéraire, les activités. Je ne suis pas du genre à tout planifier, mais j’aime bien avoir une ligne directrice : savoir en gros où je m’en vais et avoir un endroit de prévu où dormir. Partir en vrai roadtrip, je n’ai pas fait encore, c’est sur ma liste de choses à faire avant de mourir, mais à ce niveau je dois avouer que je suis un peu insécure. Je suis certaine que ça fait les plus beaux voyages, je le ferais si je devais partir hors-saison ou loin ou longtemps. Et aucun de ces critères ne s’applique ici puisque je m’évade cet été comme la majorité du monde.

Lire la suite

Publicités

Mes vacances en Tanzanie – partie 2

Il y a deux semaines, je vous parlais de mon voyage en Tanzanie : du mode de vie et du plaisir que j’ai eu à vivre cette expérience. Nous avons quand même fait des visites touristiques, aspect que je n’avais pas abordé dans l’article. Je n’ai quand même pas fait 18h de vol pour boire seulement du café instantané! Parmi les attractions que nous voulions faire, il y avait bien entendu le safari, mot qui signifie « voyage » en swahili. Parlant de swahili, saviez-vous que « Simba » -comme le personnage dans le Roi Lion- signifie « lion »? Eh bien nous, nous ne le savions pas!

Lire la suite

Montréal en lumière : festival incandescent

Montréal célèbrera l’hiver du 21 février au 3 mars, avec la 14e édition du Festival Montréal en Lumière. Alors plus de raison de croupir dans sa tanière! C’est l’occasion parfaite d’être reconquis par la métropole qui brillera de tous ses feux pour l’occasion.  Place aux spectacles et à la bonne bouffe!

Bien sûr, je ne peux passer à côté de la traditionnelle Nuit Blanche qui aura lieu le 2 mars. Pour l’occasion, Montréal ouvrira les portes de ses institutions et de ses repaires insoupçonnés aux oiseaux de nuit, dans ce qui ressemble à une grande fête grisante et planante. La grande roue illuminée plantée en plein coeur du Quartier des spectacles donne des airs de kermesse nocture à ce happening qui boucle le Festival. Marie-Chèvre et moi avons goûté aux joies de cet événement annuel l’an dernier et récidiverons, du moins pour ma part, cette année!

Montréal en lumière

Montréal en lumière

 

Mais avant d’en venir à la fin, profitons-en dès le début avec ce qui s’annonce comme 11 jours hyper chargés, ou plutôt 11 jours de découvertes aux parfums argentins. Car ce pays d’Amérique du Sud (qui est sur ma liste de destinations voyages depuis belle lurette!) est à l’honneur cette année, et colorera de ses traditions et de sa culture plusieurs des événements au programme. Entre autres, une panoplie de chefs-cuisiniers sont invités à partager les fourneaux de nos chefs montréalais. Quand je pense à la pampa et au pays d’Evita, je pense à du vin rouge et à une pièce de boeuf tendre à souhait. Gageons que mes papilles seront comblées par de belles surprises culinaires…

En feuilletant la programmation bien touffue, j’ai pris en note quelques bonnes adresses à essayer, entre un ou deux concerts, qu’il me fera plaisir de vous partager!

Téléchargez l’application mobile, (re)découvrez Montréal et profitez de notre hiver montréalais!

Festival Montréal en lumière
Du 21 février au 3 mars 2013
montrealenlumiere.com

 

Chèvre-Laine

Ode aux voyages

J’arrive tout juste de voyage et souhaite déjà repartir. Je n’étais pas encore partie que je pensais déjà au prochain périple que je pourrais faire. Je ne suis jamais allée en Asie, ce serait bien d’y aller !

Que voulez-vous, je suis comme ça. J’en aurai jamais assez de voyager !

Récemment, je me questionnais à savoir d’où venait mon obsession pour les voyages. Ça me vient de très loin, de mon enfance. Je me rappelle d’avoir toujours voulu découvrir le monde. De ma petite municipalité nord-côtière, face à l’immensité du fleuve St-Laurent sous les yeux, j’étouffais. Je me disais que je ne pouvais pas finir mes jours sans aller voir ce qui passait ailleurs.

Je feuilletais les brochures de voyage aux mers turquoises, j’accumulais les dépliants touristiques et suppliais mes parents de m’emmener dans ces paradis lointains. Je collectionnais avidement les cartes postales qu’on nous envoyait, j’étais pendue aux lèvres de mes oncles et tantes qui nous racontaient leur dernière escapade européenne, je me collais le nez au globe-terrestre de ma grand-mère et jouais fébrilement à Mais où se cache Carmen San Diego. Je me suis même trouvée des correspondantes étrangères pour apprendre de nouvelles cultures. Ensembles, nous échangions des lettres qui expliquaient nos modes de vie, en prenant soin d’ajouter des petits cadeaux locaux dans les enveloppes (timbres, monnaies, photos, etc.) que je conservais religieusement.

Lire la suite

Tout ce que vous devez savoir avant de voyager en Islande

Je suis officiellement en mode voyage. Je pars en Jordanie dans quelques semaines alors mon monde devient tourisme. Je m’abreuve de lectures touristiques, je cogite sur les bagages que j’apporterai, je tente de débuter la planification de mon court séjour en terre lointaine. C’est donc un peu normal que je repense à mes précédents voyages. Et plus précisément à mon dernier périple outre-mer, en Islande, voilà maintenant 660 jours. J’ai touché le sol islandais au moment où le fameux volcan Eyjafjallajökull crachait cette dense fumée de cendre qui a affecté tant de voyageurs. La direction des vents a fait en sorte que nous avons pu prendre notre vol sans aucune complication, heureusement!

Pays de vent, des quatre éléments, de Bjork et des mots abusant de consonnes, l’Islande est avant tout un lieu d’immense émerveillement. Un terrain de jeu rêvé pour les amants de la nature, les photographes et les âmes solitaires. Plus de 300 000 habitants sont répartis aux quatre coins du pays : plus du tiers dans la capitale, le reste éparpillé un peu partout.

J’y suis restée trois semaines, je vous fais part de mes observations :

Lire la suite

Les petits plaisirs des voyages en avion

Il y a quelques semaines, j’ai acheté un billet d’avion. Et oui, je pars en voyage! C’est un grand événement puisque comme bien des gens, j’adore voyager et comme bien d’autres gens, je ne peux pas me permettre de voyager fréquemment. L’acte d’acheter le billet d’avion est très significatif pour moi, il officialise tout le processus de réflexion par rapport au voyage, au rêve et à son organisation. Il rend réel un projet abstrait. C’est majeur puisqu’il n’est dorénavant plus possible de revenir en arrière. Je dois annoncer mes vacances et dire à mes proches que je ne serai pas là pour telle période.

Je me dis en voyant les avions passer dans le ciel, que bientôt ce sera moi!

C’est tripatif!

Et là, je me mets à réfléchir à tous les événements qui vont nécessairement se produire : je vais devoir faire mes bagages, vider le frigo des aliments périssables, stationner la voiture à un endroit à l’abris des billets de contraventions. Évidemment, je vais aussi devoir me rendre à l’aéroport et prendre un avion.

Ce qui m’amène à vous parler de mon top 3 de mes petits bonheurs reliés aux voyages en avion :

Lire la suite