En prévision des Fêtes : un petit guide de survie

Et oui, l’Halloween étant passée, on commence à parler du Temps des Fêtes. Tradition oblige! Je vais essayer d’être moins révoltée que l’année passée par rapport à Noël. J’avais alors fui la course aux cadeaux et aux réveillons, la guerre de coudes dans les centres d’achat et toute la folie de consommation qui entoure cette fête.

Cette année, pas de budget voyage prévu ni de vacances, je reste donc au Québec et renoue avec les traditions festives.

Mais j’ai pris des résolutions -plutôt des précautions- pour éviter que cette période ne tourne au cauchemar :

Lire la suite

Publicités

Joyeux Noël de La Chèvrerie !

Noël_ChèvrerieBon ! Ça y est ! Nous en sommes déjà là ! C’est Noël !!! Nous sommes vendredi, il est 15 h, la journée de travail tire à sa fin et pour plusieurs c’est le long congé qui débute. Noël c’est plus que les cadeaux, les dépenses et les soupers de famille. C’est une sorte de festivités qui règne dans l’air. Les gens sont heureux. Pourquoi ? Parce que Noël, avant tout, c’est les vacances. Le temps de marquer une pause avant de passer à la nouvelle année.

Nouvelle année et donc nouvelles résolutions, c’est immanquable. N’allez pas nous dire que vous n’en prenez pas, car chacun dans leur for intérieur aimerait changer ou améliorer quelque chose.Parfois, c’est inavoué et secret. Chaque 1er janvier est le moment d’un nouveau départ.

Lire la suite

Pourquoi je suis contente de me sauver de Noël cette année

C’est Noël dans 2 semaines. Je vais vous décevoir mais je ne partage aucunement l’engouement d’Isabêêê pour cette fête. J’haïs la musique de Noël, les décorations laides et uniformes devant les maisons, les sapins artificiels et surtout cette course affolante aux cadeaux de Noël. Non mais quel stress inutile qu’on se fait subir pour rien! Je n’ai pas besoin de cette pression supplémentaire dans ma vie. Parce que oui, c’est angoissant trouver des cadeaux de Noël. Premièrement, il y a tellement de gens (stressés) dans les magasins, c’est à rendre fou. Il fait chaud avec le manteau d’hiver, on se fait bousculer et harceler. Je deviens agressive après 10 minutes. Deuxièmement, de nos jours, tout le monde a déjà tout ce dont il a besoin. Tu veux la dernière bébelle sortie sur le marché? Tu te la procures. Tu n’attends pas que le Père Noël te l’envoie. Donc, toi, t’achètes quoi comme cadeau? Du linge? Non, parce que tu n’es pas sûr du style et de la grandeur. Des bibelots? Non, parce que tu sais très bien que ça finira à l’Armée du Salut l’année prochaine. Des livres? Peut-être, mais c’est ce que tu as acheté l’année passée. Il faut varier quand même! Un certificat-cadeau? La solution facile. Donc, à partir de novembre, tu commences à fouiller pour des idées de présents beaux, bons, pas chers, originaux. Rendu à décembre, la panique s’installe et t’abandonnes alors l’espoir de trouver un concept original. Le pire est que tu n’as pas le choix d’amener des cadeaux, puisque les autres vont sûrement t’en donner. Tu passerais pour un sans cœur!

Lire la suite

Vous avez bien dit…Noël?

Le week-end dernier, je n’avais pas encore mis les pieds dans deux magasins que j’avais déjà envie de sortir du centre d’achats en courant. S’il y a bien quelque chose qui m’agresse auditivement, c’est bien la musique du temps des Fêtes fin octobre début novembre. Dans ce cas-ci c’était un falalalalala d’ascenseur version picolo ou flûte de paon qui m’a donné quelques reflux gastriques. Constat : j’entretiens clairement une relation polarisée avec le temps des Fêtes.

Lire la suite