Lendemain de veille

Début janvier a sonné : ce temps de l’année où l’on préfèrerait faire la momie dans un congélateur ad vitam aeternam que d’affronter le spleen du retour au boulot. Après 2 semaines à faire la crêpe entre Montréal et les Maritimes, à ne penser à rien si ce n’est que de jongler avec l’idée de se faire un deuxième café Bailey’s à 11h du mat ou de savoir si la voiture partira avec ce froid à vous gélifier le gras de canard, le temps est venu de retourner dans les rangs. Et bien sûr, qui dit retour à la réalité, dit résolutions. Comme à chaque année, je prends cette (mauvaise) manie de me fixer les mêmes buts : me raffermir le gigot d’agneau, passer maître dans la concoction de smoothies verts au chou frisé à chaque matin, moins me tracasser avec des pécadilles, devenir une queen du trampoline et de la méditation transcendale…Hélas, janvier n’est qu’un gros piège à bonnes intentions. Tout vouloir cocher sur ma liste me donne un vertige de parachutiste novice. J’ai donc décidé de garder les pieds sur la terre ferme en me donnant une petite résolution ou une mini mission à chaque mois de l’année. Alors hop, commençons à l’unisson! À votre calepin! Oubliez les  »je veux trouver l’amour » ou  »je veux être heureux » dignes du rayon mieux-être chez Renaud-Bray et misez plutôt sur des souhaits concrets : se détendre en fermant son iPhone après 21 h, lire un roman aux 2 semaines, trouver une façon de faire du bénévolat dans son quartier, délaisser les messages textes et prendre le bon vieux combiné le plus souvent possible. Je commence sous peu avec la liste de mes envies…je vous reviens là-dessus prochainement!

Cheers,

Chèvre-Laine

Advertisements

Le bilan 2013 de Marie-Chèvre

Temps des Fêtes, fin décembre, c’est l’heure des bilans. Comment s’est déroulé 2013? Êtes-vous satisfait de vous, déçu, motivé, indifférent?

Tout d’abord, faites-vous une petite remise en question avant de commencer une nouvelle année?

Perso, je ne sais pas trop comment m’y prendre pour faire ce type d’exercice, mais quand je pense à l’année qui vient de s’écouler, je me dis qu’elle a passé trop vite. Je n’ai pas eu le temps (ou pris le temps) de faire la moitié des activités de ma « To-do » écrite en janvier et, en même temps, j’ai l’impression de ne pas avoir arrêté. C’était somme toute une grosse année (qui en suivait une pas pire et qui en précède une énorme).

Je me suis prêtée à l’exercice et j’ai fait mon bilan 2013 :

  • Cette année, j’ai passé beaucoup trop de temps à écouter des émissions de télé et pas assez à écouter de la musique ou à lire des bouquins. Les séries télévisées, c’est le diable! Il y en a tellement et quand tu commences à en écouter une, tu ne peux plus arrêter. C’est addictif. Moi qui suis excessive, je ne suis pas capable de me contrôler quand j’embarque dans l’intrigue. J’écoute tout en continu sur ces outils sataniques qui nous permettent d’écouter épisode après épisode sans pause publicitaire. Pour 2014, je veux m’éloigner de cette tentation qui gruge trop de mon précieux temps.

Lire la suite

Nouvelle année, nouveaux départs, nouvelles idées !

RRésolutionsésolutions, résolutions, résolutions.
Ce mot est sur toutes les lèvres depuis le 31 décembre 2012.

Chaque début d’année permet aux gens de repartir à neuf. On prend tous note de quelques projets qu’on aimerait mener à terme. Je crois que les plus courants sont : remise en forme, arrêter de fumer et voir plus souvent les gens qu’on aime.

Ok j’avoue, je suis une fille qui prend des résolutions, mais qui ne les tient pas toujours comme 98 % des gens.

En fait, un exercice que je voulais faire en début d’année 2012, mais que je n’ai finalement pas exécuté, c’est de faire un bilan de l’an qui venait de se terminer. J’avais pris cette idée de l’article tiré du magazine Coup de Pouce. C’est quelque chose qui m’interpelle un peu plus que de prendre des résolutions que je ne tiendrai pas et qui finiront par me démoraliser au cours de l’année.

Lire la suite