Lendemain de veille

Début janvier a sonné : ce temps de l’année où l’on préfèrerait faire la momie dans un congélateur ad vitam aeternam que d’affronter le spleen du retour au boulot. Après 2 semaines à faire la crêpe entre Montréal et les Maritimes, à ne penser à rien si ce n’est que de jongler avec l’idée de se faire un deuxième café Bailey’s à 11h du mat ou de savoir si la voiture partira avec ce froid à vous gélifier le gras de canard, le temps est venu de retourner dans les rangs. Et bien sûr, qui dit retour à la réalité, dit résolutions. Comme à chaque année, je prends cette (mauvaise) manie de me fixer les mêmes buts : me raffermir le gigot d’agneau, passer maître dans la concoction de smoothies verts au chou frisé à chaque matin, moins me tracasser avec des pécadilles, devenir une queen du trampoline et de la méditation transcendale…Hélas, janvier n’est qu’un gros piège à bonnes intentions. Tout vouloir cocher sur ma liste me donne un vertige de parachutiste novice. J’ai donc décidé de garder les pieds sur la terre ferme en me donnant une petite résolution ou une mini mission à chaque mois de l’année. Alors hop, commençons à l’unisson! À votre calepin! Oubliez les  »je veux trouver l’amour » ou  »je veux être heureux » dignes du rayon mieux-être chez Renaud-Bray et misez plutôt sur des souhaits concrets : se détendre en fermant son iPhone après 21 h, lire un roman aux 2 semaines, trouver une façon de faire du bénévolat dans son quartier, délaisser les messages textes et prendre le bon vieux combiné le plus souvent possible. Je commence sous peu avec la liste de mes envies…je vous reviens là-dessus prochainement!

Cheers,

Chèvre-Laine

Advertisements

La liste de Noël de Isabêêê

Eh oui, nous voilà déjà le 2 décembre, le décompte est commencé. Un souvenir que je garde du temps des fêtes est bien d’envoyer ma liste, écrite à la main, au père Noël. La lettre ensuite postée à l’adresse : Pôle Nord, HoH oHo. Je me rappelle tourner les pages, encore et encore, du catalogue Distribution aux Consommateurs, où je prenais un malin plaisir à encercler les objets qui me faisaient envie. Noël, c’est tellement magique quand on est enfant. Tout est différent ! On aime recevoir des jouets pour le simple plaisir de s’amuser. Adulte, les cadeaux sont tout aussi agréables, mais souvent avec un côté plutôt utilitaire.

Lire la suite

Les listes de ma vie

Liste_penséesJe vous avais promis un jour de vous en parler, et bien voici le moment venu. Je ne sais pas d’où ça m’est venu, mais j’adooooore faire des listes. J’en fais pour tout :

– l’épicerie
– les films à voir
– les livres à lire
– la musique à écouter
– les citations que j’aime
– les items à emporter en camping
– les choses à emporter en voyage
– les tâches à accomplir
– les résolutions pour la nouvelle année
etc.

Lire la suite

Je pars en voyage et je mets dans ma valise…

valise Au moment où vous lisez ces lignes, je suis à l’aéroport dans l’attente de prendre mon avion. J’ai donc déjà fait mes bagages et ce n’est pas chose facile. Premièrement, je suis une fille, j’ai tendance à vouloir apporter plus de choses dont j’ai besoin. Alors, essayez de me rationner pour voir. Non en fait, ce n’est pas seulement ça… J’ai un problème : le moment venu, je suis incapable de choisir ! Je prends cette robe noire ou plutôt celle-là ? Bon allez j’apporte les deux… donc inévitablement je me retrouve avec trop de choses. Et je dois faire le tri et c’est mortel pour moi. J’y pers un temps fous à réfléchir, trier, hésiter, choisir, changer d’idée…

Lire la suite

Nouvelle année, nouveaux départs, nouvelles idées !

RRésolutionsésolutions, résolutions, résolutions.
Ce mot est sur toutes les lèvres depuis le 31 décembre 2012.

Chaque début d’année permet aux gens de repartir à neuf. On prend tous note de quelques projets qu’on aimerait mener à terme. Je crois que les plus courants sont : remise en forme, arrêter de fumer et voir plus souvent les gens qu’on aime.

Ok j’avoue, je suis une fille qui prend des résolutions, mais qui ne les tient pas toujours comme 98 % des gens.

En fait, un exercice que je voulais faire en début d’année 2012, mais que je n’ai finalement pas exécuté, c’est de faire un bilan de l’an qui venait de se terminer. J’avais pris cette idée de l’article tiré du magazine Coup de Pouce. C’est quelque chose qui m’interpelle un peu plus que de prendre des résolutions que je ne tiendrai pas et qui finiront par me démoraliser au cours de l’année.

Lire la suite

La vie continue après 30 ans

Ça y est, j’ai 30 ans! Pour ceux et celles qui s’en inquiètent, non, ça ne change pas le monde. La routine demeure intacte, les cheveux gris n’apparaissent pas par magie, ni même les maux aux articulations! Je dirais que c’est plus l’appréhension du nombre 30 qui fait mal ; toutes ces remises en question et cette fameuse crise de la trentaine. Je ne pensais pas être touchée par cette « crise », mais en lisant l’article de Elle Québec : « Au secours, j’ai 30 ans! », je me suis un peu reconnue. Non pas que je voulais tout plaquer là et recommencer ma vie à zéro, mais je me suis sérieusement questionnée sur ma situation. L’article expose le fait qu’étant jeune, on se fixe des objectifs et des standards élevés – ajoutés à cela les attentes de la société – ce qui a pour effet de nous rabaisser si on n’y arrive pas. Je pensais donc, moi aussi, être rendue plus loin dans ma vie à cet âge-là.

Il est vrai aussi que nos décisions ont plus d’implications à 30 ans qu’à 20 ans. À cette époque, je changeais de boulot sans trop de réflexion, je mettais mes économies dans les voyages, je n’avais aucune responsabilités. Maintenant, trop de barrières (réelles ou mentales) m’empêcheraient de faire pareil. À titre d’exemple, je ne voudrais pas retourner à la case départ côté carrière, ni plus me nourrir de Kraft Dinner pour économiser à l’épicerie! Et qui plus est, maintenant propriétaire (à 29 ans et 362 jours), je dois être encore plus responsable au niveau des finances. Mais, ne soyons pas trop défaitiste non plus! On dit que c’est à 30 ans que les femmes sont les plus belles, ce n’est pas rien!!

Lire la suite

Les 30 choses à faire avant mes 30 ans

Cette année, j’atteindrai la 3e dizaine d’âge. Ce fut un choc d’atteindre le quart de siècle, mais la trentaine, je le prends bien. Ceux qui sont passés par là pourront peut-être en témoigner, mais j’ai l’impression que durant cette 3e décennie, nous récoltons les fruits des efforts et sacrifices faits dans la vingtaine.  Espérons-le, l’école sera finie, j’aurai un bon travail et toujours un bon entourage et, qui sait, probablement mes premiers bébés! Oui, j’entrevois les prochaines années avec optimisme!

J’ai le goût d’entamer ma nouvelle vie de trentenaire du bon pied, avec des projets inédits, tel un nouveau départ. Non pas que je regrette les années qui viennent de s’écouler, mais j’essaie d’éviter les regrets. La liste de choses que j’aimerais faire et que je reporte à plus tard s’allonge. Il est temps d’y remédier!

Donc voilà, au lieu de dire que j’aimerais tellement faire ci ou ça, je vais agir. D’ici mes 30 ans, voici les choses que je m’engage à faire une fois pour toute. Et je devrai faire vite, car ma fête est en novembre! Il me reste donc 8 mois pour tout cocher.

Lire la suite