Lendemain de veille

Début janvier a sonné : ce temps de l’année où l’on préfèrerait faire la momie dans un congélateur ad vitam aeternam que d’affronter le spleen du retour au boulot. Après 2 semaines à faire la crêpe entre Montréal et les Maritimes, à ne penser à rien si ce n’est que de jongler avec l’idée de se faire un deuxième café Bailey’s à 11h du mat ou de savoir si la voiture partira avec ce froid à vous gélifier le gras de canard, le temps est venu de retourner dans les rangs. Et bien sûr, qui dit retour à la réalité, dit résolutions. Comme à chaque année, je prends cette (mauvaise) manie de me fixer les mêmes buts : me raffermir le gigot d’agneau, passer maître dans la concoction de smoothies verts au chou frisé à chaque matin, moins me tracasser avec des pécadilles, devenir une queen du trampoline et de la méditation transcendale…Hélas, janvier n’est qu’un gros piège à bonnes intentions. Tout vouloir cocher sur ma liste me donne un vertige de parachutiste novice. J’ai donc décidé de garder les pieds sur la terre ferme en me donnant une petite résolution ou une mini mission à chaque mois de l’année. Alors hop, commençons à l’unisson! À votre calepin! Oubliez les  »je veux trouver l’amour » ou  »je veux être heureux » dignes du rayon mieux-être chez Renaud-Bray et misez plutôt sur des souhaits concrets : se détendre en fermant son iPhone après 21 h, lire un roman aux 2 semaines, trouver une façon de faire du bénévolat dans son quartier, délaisser les messages textes et prendre le bon vieux combiné le plus souvent possible. Je commence sous peu avec la liste de mes envies…je vous reviens là-dessus prochainement!

Cheers,

Chèvre-Laine