2 recettes pour dents sucrées

Question de nous redonner de la joie de vivre en cette journée grise et enneigée, je vous offre humblement deux de mes recettes sucrées préférées. Elles sont simplissimes à faire et extrêmement savoureuses.

#1 — Gâteau au chocolat dans une tasse au micro-onde

Facile facile facile. Même trop donc, attention pour ne pas en abuser. Cette recette a l’effet pervers de faire engraisser.

Lire la suite

Plaisirs pour les papilles 100% québécoises

Vous connaissez la gourmande que je suis ! Alors, imaginez-la lorsqu’elle se promène dans les salons et qu’elle est confrontée à tous ces exposants qui offrent dégustations de chocolats, confitures, cidres ou autres gourmandises. Incapable de résister, Isabêêê goûte à tout et achète presque sans compter. Alors je vous offre des idées de cadeaux pour épicurien ou mieux : à garder pour soi. Fidèle, ce sont là des produits que je me procure année après année.

vinaigrette_noyerVinaigrettes, Saveurs & Assaisonnement
J’ai dégusté ces vinaigrettes il y a 4 ans et j’en suis tombée amoureuse. Sans sel, elles sont très goûteuses et ajouter un oumph à vos salades, viandes et trempettes.
3 bouteilles de 250ml pour 28$*


Lire la suite

Mijotés de chèvres

La semaine dernière, vos chèvres nationales se réunissaient afin de goûter à leurs recettes à la mijoteuse, cette relique culinaire que tout le monde a, à quelque part, dans une armoire. Mais bon, le crock pot, c’est tendance, mais est-ce que toutes les recettes sont concluantes? Voici le résumé de cette soirée sous le signe de Ricardo et du Coup de Pouce. 

La biquette parfaite à l'oeuvre

La biquette parfaite à l’oeuvre

Lire la suite

So long Hochelaga

Je vous ai déjà parlé de mon affection pour le quartier Hochelaga-Maisonneuve, que j’ai vu se transformer pendant les (presque) 8 années que j’y ai habité. C’est maintenant un règne qui se termine. Je quitte le quartier, je déménage dans un autre tout aussi passionnant district, Verdun. Dans les semaines, mois et années à venir, j’apprendrai à découvrir cet endroit qui fait également face à de nombreux préjugés. Je ne peux rien vous dire pour l’instant puisque je ne connais encore rien!

Ce n’est pas sans peine que je délaisse HoMa et toutes ces chics places qui prennent pignon sur rue depuis quelques mois. J’avais développé quelques habitudes dans le quartier, j’avais ma place où acheter mon café et mon pain, ma boucherie et mon marché. Voici maintenant les places qui me manqueront le plus, lorsque je serai à l’autre extrémité de la ligne verte :

  Lire la suite

Les meilleurs sushis d’Hochelaga-Maisonneuve

Dans la série intitulée « on découvre Hochelaga », on découvre cette semaine les meilleurs sushis du quartier. Pour l’occasion, j’ai réuni chez moi 5 résidentes (ou ex-résidentes) de l’arrondissement pour une dégustation officielle où serait couronné le champion du maki.

Au menu de la soirée, 3 restaurants de sushis situés dans Hochelaga-Maisonneuve, 6 testeuses affamées et 1 bouc dévoué qui a porté de multiples chapeaux : livreur, portier, photographe, juge et parti.

Se sont affrontés lors de cette activité :

  • Sushi Ho Wan (3772 Rue Ontario E)
  • Panda Sushi (4283, rue Ste-Catherine E)
  • Kazumi Sushi (6394 Rue Sherbrooke E)

Nous avions prévu tester Sata Sushi (3349 Rue Ontario Est), mais ils étaient fermés lors de la soirée dégustation. Nous avons eu de bons commentaires sur leurs produits, nous attendons leur invitation pour vérifier le tout !

Comme tout bon concours qui se respecte, une liste de critères rigoureux a été établie. Voici les détails de la démarche :

Premièrement, une analyse du service de chacun des restaurants a été faite : qualité du service à la clientèle, délais de livraison (le cas échéant) ou délais de conception. Par la suite, un examen visuel des sushis a été conduit : présentation de la commande et disposition des rouleaux dans un premier temps, conception du sushi dans un deuxième temps. Est venue ensuite la critique du sushi : goût, mélange des saveurs, équilibre et appréciation générale. Pour les besoins de la cause, trois types de makis ont été mis en compétition, soit « saumon épicé », « kamikaze » et « rainbow ».

Lire la suite

Mon carnet d’adresses dans Hochelaga-Maisonneuve (partie 1)

Vigneault a chanté Natashquan, Michel Tremblay a écrit Montréal, moi je blogue Hochelaga.

Je fêterai bientôt mes 7 ans de vie commune avec ce quartier qui est passé, au fil des ans, d’Hochelag à HoMa. Oui, j’ai assisté à de drôles de spectacles au cours de ces dernières années qui ne donnaient pas le goût d’aller s’y balader, encore moins d’y habiter. Mais la qualité de vie s’améliore si on tient compte de toutes les constructions qui ont lieu.

Ça fait 7 ans que j’entends dire que Hochelaga est la prochaine place « in » à Montréal. Je dois avouer, qu’à pas de tortue, ça devient vrai. Plus le temps file, plus j’aime mon quartier.

On trouve de tout dans HoMa : restos, cafés, boutiques, théâtres, musées. Quartier avant-gardiste, on y portait des leggings bien avant que ça redevienne à la mode ! Qui plus est, Hochelag est desservi par 3 stations de métro. Convaincus?

Lire la suite