Bonjour la culpabilité

Trouvez-vous que notre société est exigeante? Il faut être performant au travail et à la maison. On se doit d’être sportif, cuistot, spirituel et avoir un IMC dans la normale. Et le stress dans tout ça? C’est pour les faibles!

J’ai lu les articles récemment parus sur ces jeunes surstimulés, à qui l’on exige la perfection, qu’on bourre d’activités parascolaires afin qu’ils deviennent des génies et qui, rendus à l’adolescence, pètent un burn-out. Et bien moi je dis non. On ne viendra pas me culpabiliser parce que je ne suis pas assez parfaite selon les critères actuels ni que mes futurs enfants ne sont pas assez comme ci ou comme ça.

Je m’assume, je suis imparfaite. Oui, il m’arrive de manquer une recette et que ça goutte mauvais. De mélanger du linge foncé et pâle dans la laveuse. D’accumuler la poussière sur mes meubles et les minous sur mon plancher.

Plus encore, je ne cours pas de marathon ni de demi-marathon. En fait, je ne cours pas. Je n’ai donc pas de kit Lululemon ni de montre magique qui calcule les calories dépensées. Je ne suis inscrite à aucun gym, cours de spinning ou de yoga chaud. Je ne bois pas de smoothie à la kale chaque matin. Je mange bio 10 % du temps. Je n’aime pas le yogourt 0 %, le quinoa, le tofu et le lait de soya. Je ne mange jamais de légumineuses, de toute façon je suis allergique. Mon lait a du lactose et mon pain du gluten. Même qu’il arrive souvent que je choisisse le pain blanc ou celui aux raisins à la boulangerie. Pire, j’aime mettre du beurre sur mes rôties. Quand j’ai le goût de manger mal, je vais chez McDo ou je m’achète la plus graisseuse des poutines. Quand je me sens ballonnée (après tout c’est normal que ça arrive, je mange du gluten et du lactose), je prends une marche et une tisane. Même que je devrais boire plus souvent des tisanes ou du thé vert et diminuer le café. Mais j’aime le café. Beaucoup! Le sucré aussi…

J’aime également dormir et écouter des émissions, bien installée sur mon divan. Ça me relaxe et j’aime relaxer.

Je ne lis pas assez de romans ni de journaux. Je manque pratiquement tout le temps les nouvelles. J’ai voté aux dernières élections municipales, mais je ne connaissais pas le quart des candidats.

Ça m’arrive de me fâcher contre les piétons quand je conduis. Et si je marche, je me fâche contre les automobilistes. Les cyclistes m’énervent quand ils se croient tout permis. Lorsque je suis moi-même en vélo, je me crois tout permis puisque je pose un geste concret pour protéger l’environnement. Les autres n’ont aucun respect pour notre planète!

Alors voilà c’est dit, je suis imparfaite. Vous connaissez maintenant mon secret!

Marie-Chèvre
***

Advertisements

Une réflexion sur “Bonjour la culpabilité

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s