Merci chers professeurs !

Récemment, lors d’une émission, un artiste parlait d’un livre qu’il avait lu dans le cadre scolaire et qu’il avait vraiment aimé. Ce livre était L’homme rapaillé de Gaston Miron. Cette lecture l’a marqué. J’ai donc réfléchi à la chose : mais quels livres ou films me furent imposés par certains professeurs et m’ont marquée ? En voici quelques-uns qui m’habitent depuis des années.

  • SagaLe livre Saga, Tonino Benacquista, 1997

Ce roman était une lecture obligatoire dans un cours universitaire. C’était dans le but de nous faire comprendre la conceptualisation d’une série télé. Nous devions en inventer une à notre tour. Ce livre fut plus que ça, il m’a portée à réfléchir sur certains aspects de la vie. Je l’ai adoré. Peut-être ne l’aurais-je pas lu s’il ne m’avait pas été imposé, alors merci !

  • Le film The Graduate, Mike Nichols, 1967

Toujours à l’université, dans un cours d’analyse de films américains, nous devions étudier ce légendaire film des années 60. Ce film m’a beaucoup touché, car il démontre la jeunesse et l’espoir de jours meilleurs. En le regardant, j’ai compris plusieurs choses, ce fut une sorte de révélation sur la vie. Film abordant des thèmes toujours actuels, je le compte parmi mes films préférés.

The_Graduate

  • Poème Le Dormeur du Val, Arthur Rimbaud, 1870

Cours de français, secondaire 5. Notre professeur nous initie à la poésie : Le Vaisseau d’or d’Émile Nelligan, L’Albatros de Charles Baudelaire. Nous lisons les poèmes en classe et devons en apprendre certains par cœur dont celui-là, Le Dormeur du Val d’Arthur Rimbaud. Nous décortiquions les vers pour tenter de les comprendre. Et lorsqu’enfin j’en ai saisi le sens, un large frisson parcouru mon corps entier et depuis, le poème me hante à tout jamais.

  • Film Amores Perros, Alejandro González Iñárritu, 2000Amores_perros

Au cégep, nous devions analyser ce film, c’est donc dire que je l’ai regardé, et re-regardé. La jeune étudiante en cinéma que j’étais a tout simplement trippé sur ce triptyque : trois vies qui sont liées par un même incident. C’était aussi une façon de nous ouvrir au cinéma étranger et de nous démontrer qu’il existait autre chose que le cinéma américain. Si vous ne l’avez pas vu, n’attendez pas plus longtemps.

  • Essai Autour de Dédé Fortin, Jean Barbe, 2001

Autour de Dédé FortinOuvrage à lire dans ma classe de Français III au cégep. Dissertation à faire ensuite sur cet essai. L’auteur émet certaines hypothèses sur la mort tragique du chanteur André Fortin. Sans toutefois le connaitre personnellement, il en fait un parallèle entre sa vie et celle de l’artiste. J’ai beaucoup aimé sa façon d’écrire, ses propos. Cette lecture m’a fait découvrir Jean Barbe. C’est pourquoi quelques années plus tard, je voulais absolument lire Comment devenir un monstre du même auteur.

  • Documentaire Roger Toupin, épicier variété, Benoit Pilon, 2003

Roger Touper Epicier VariétéDans le cadre d’un cours d’initiation au documentaire, nous avions regardé le film et reçu le réalisateur comme invité. Ce film m’a beaucoup émue. C’est l’histoire de Roger qui tient une petite épicerie familiale sur le plateau Mont-Royal, rue Berri. Le quartier changeant, il se voit obligé de fermer boutique. J’ai aperçu à quelques reprises Roger et son ami Nestor au A&W coin St-Denis/Mont-Royal, sirotant leurs petits cafés avec le journal et chaque fois, j’ai une pensée pour la vie cet homme attachant.

 

 

Alors à tous ces professeurs qui ont croisé mon chemin, je vous dis merci ! Merci de m’avoir obligée à lire, regarder, comprendre, découvrir et écouter, plusieurs œuvres, car elles définissent aujourd’hui une partie de la personne que je suis.

Isabêêê

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s