Escapade louisianaise : la Nouvelle-Orléans

Louisiana: Pick your passion! – Je ne saurais mieux décrire cette chère Louisiane qu’avec son slogan. Gastronomie, histoire, musique, plein-air :  la contrée de Zachary Richard regorge de richesses plus colorées, distinctes et captivantes les unes que les autres. Je vous ferai part, en quelques billets, de mes impressions de chaque coin visité lors d’une escapade de 10 jours dont je reviens. Cette semaine, place à la Nouvelle-Orléans!

La Nouvelle-Orléans

Le périple a commencé dans cette ville mythique, berceau d’une histoire riche et captivante. Tout d’abord, détrompez-vous : la ville n’a pas été complètement ravagée après le passage de Katrina en 2005. Ce sont les quartiers pauvres comme Lower Ninth Ward, Lakeside et Tremé qui ont malheureusement écopé lorsque les digues du lac Pontchartrain ont cédé. Mon bouc et moi sommes tombés sous le charme de cette métropole à faire jubiler tous les historiens et les conteurs. Je pourrais écrire mille et un carnets d’impressions sur cette ville bouillonnante et fière de ses traditions. L’atmosphère festive qui émane du Vieux Carré et de Marigny (quartier un peu bobo où nous résidions), joyaux architecturaux, gastronomie et cocktails audacieux, poumons verts dispersés un peu partout dans la ville, bref, la ville ne manque pas de charme et d’atouts!Rue Bourbon au crépuscule
Le secteur touristique ne se limite pas à Bourbon Street, à ses néons multicolores et à ses rues remplies d’effluves de rhum et de bourbon. Perdez-vous dans les petites rues perpendiculaires, explorez et découvrez les traces du passage des conquérants espagnols, dont les fameux balcons en dentelle forgée.  J’ai particulièrement aimé le style des maisons créoles que l’on reconnaît facilement par ses couleurs et ses volets hauts. Les américains les appelent les shotgun houses et elles sont de plus en plus protégées de la démolition.

Vous n’avez que 4 jours à consacrer à la Nouvelle-Orléans? Vous en aurez plein les yeux et les oreilles, croyez-moi! Voici quelques suggestions pour apprécier pleinement votre séjour :

Laissez les bons temps rouler! -, comme disent les Louisianais. Alors mettez les conventions au vestiaire et profitez de la vie, point à la ligne! Sachez que vous pouvez acheter des boissons alcoolisées et les consommer sans modération en pleine rue. Goûtez aux Mint Julep, aux Hurricane et à la bière pas chère, et allez masser votre canal auditif avec des airs de jazz, de blues et de zydeco dans les centaines de bars de la ville.

Maison de style shotgun

Voguez sur le Mississippi – Ça peut vous sembler un peu carte postale ou cliché, mais une petite croisière est une façon fort agréable de contempler la ville autrement. Le Mississippi est aussi folklorique qu’imposant de par sa forme de serpent. Découvrez, entre autres, la raffinerie de sucre Domino et l’artillerie navale qui borde les deux rives du troisième plus long fleuve au monde. Pas envie de prendre une chaloupe? Optez pour le Natchez, l’un des derniers bateaux de croisière fonctionnant à vapeur. À l’abordage!   

Alligator sur bâton– Mangez, mangez, mangez! – La Presse a publié un article intéressant sur la gastronomie de la Nouvelle-Orléans le week-end dernier. Les saveurs du Sud sont certes prononcées, voire ultra épicées, mais sont uniques et délicieuses. J’ai craqué pour le shrimp étouffée, les pralines, les saucisses d’alligator, le gumbo (soupe épaisse), et les cakes aux écrevisses et au crabe. Divin au possible!

Parlez aux gens du coin – Rien de mieux pour en savoir plus sur la ville! Comme mon bouc et moi aimons sortir des sentiers battus, nous adorons faire la connaissance de banques d’information! Nous avons rencontré un résidant du quartier Tremé qui, après nous avoir fait visiter sa maison, nous a refilé une liste de coups de coeur! Et ce, sans compter les proprios du Bed and Breakfast amateurs de jazz dont le gîte regorgeait d’oeuvres d’art. Peut-être tomberez-vous sur des habitants francophones qui se feront un plaisir de vous servir dans la langue de Molière. Car la Nouvelle-Orléans, ce n’est pas le pays cajun et le français parlé n’est pas coutume…

La liste de choses à faire est longue. Je pourrais vous parler du Garden District et de ses maisons pimpantes, du tramway qui nous fait replonger dans un livre de Tennessee Williams ou du Armstrong Park et des cimetières avoisinants, mais j’en aurais pour des heures. Rangez tout simplement votre carte et explorez cette ville vibrante dans tous ses recoins (ou presque!).

Chèvre-Laine

  

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s