La semaine festive de Chèvre-Laine

 Je me souviens que vers l’âge de 6 ans, j’avais dit à mon père avoir si hâte à mes dix-huit ans pour être mariée et avoir des enfants.  Je trouvais que le temps s’égrenait trop lentement. Mais surtout, je ne m’imaginais pas que les semaines, les mois et les années passeraient à la vitesse de l’éclair comme en témoigne le résumé de ma dernière année dans la vingtaine.

Vendredi 16 novembre

Les festivités de ma dernière année de vingtenaire ont commencé avec une superbe livraison de fleurs au bureau, gracieuseté de mon bouc. Le bouquet provenait de chez Blume, un fleuriste dont les mariages floraux contemporains me font craquer. En soirée, une vingtaine de copains débarquaient à la maison pour un cocktail festif et à la bonne franquette. Pour moi, un anniversaire est surtout une occasion de voir des gens qui me sont importants réunis. Mission accomplie! Ma visite est partie aux aurores, le sourire aux lèvres et prête pour d’autres retrouvailles. Mention spéciale à mes gâteaux d’anniversaire! Je vous avais déjà parlé des Givrés et de leurs glaces artisanales. Mon bouc en avait pris bonne note et nous nous sommes délectés du gâteau Ça tourne pas rond composé de glaces maison au chocolat, à la vanille et garni d’un coeur en caramel et d’amandes caramélisées. To die for!

Blume, le savoir-fleur
900, rue Fleury Est

Montréal (Ahuntsic-Cartierville)

Les Givrés
3807, rue St-Denis
Montréal (Plateau Mont-Royal)

Samedi 17 novembre

Déjeuner tardif avec mes amis de l’Outaouais qui ont établi leur campement d’une nuit dans mon salon. Je regarde les  cartes et les cadeaux que j’ai reçus la veille. Produits fins du marché Atwater, livre sur les fromages québécois, bijoux…Bref, bien que le cadeau le plus important soit la présence de mon bouc et de mes amis,  je suis touchée par toutes ces petites attentions soigneusement choisies. Mon père sonne à la porte et je suis encore en pyjama à 16 h 30.  Nous décidons d’essayer le Casa Tapas pour se replonger dans l’ambiance de Barcelone et se remémorer ses effluves de bonne bouffe gorgée de soleil. Je donne un 9/10 à l’endroit. J’ai craqué pour sa décoration à la Gaudi, son énorme cellier et ses tapas goûteux me rappelant la Catalogne. La sauce des cailles grillées était tout simplement divine, sans compter les pétoncles aux figues à se rouler par terre. J’y retournerais sans hésiter, seulement pour se croire quelques heures sur la Rambla, lors de vacances improvisées.

Casa Tapas
266, rue Rachel Est
Montréal (Plateau Mont-Royal)  

Dimanche 18 novembre

Jour de fête! Le téléphone commence à sonner à 10 h 40, heure à laquelle je suis née il y a 29 ans. Je me sens plutôt en mode détente. Je prends mes appels et mes courriels, puis me prépare pour le spa nordique Strom. J’adore ce lieu tranquille de l’Île-des-Soeurs. L’ambiance est tranquille, pas de couples fringuants d’Occupation double ou de Jersey Shore à l’horizon…Ce repaire de détente est construit sur les abords d’un marais, où les oiseaux sauvages viennent également trouver un coin pour se reposer. Du bonheur et de la détente, quoi!

Strom Spa Nordique
1001, boulevard de la Forêt
Île-des-Soeurs   

Lundi 19 novembre

Je me remets de mon week-end au bureau en savourant un délicieux gâteau triple chocolat préparé par mon patron. C’est le temps de penser à ma valise, car les bayous, le jazz et les paysages sudistes de la Louisiane ne sont qu’à quelques jours d’être devant nous!

Mardi 20 novembre

Grosse journée au boulot, mais je fais ce que je préfère : de la rédaction créative pour la collection du printemps 2013. Psssst! Fashionistas, voyez les coulisses du shooting photos de Smart Set et sortez votre pare-soleil! Les couleurs vives auront la cote la saison prochaine. 17 h sonne. Direction chez Diane pour ma première répétition de Sauce Brune, prochaine pièce dans laquelle je joue au mois de mai prochain. Je camperai le rôle de Martine, une cuisinière de cafétéria victime de violence conjuguale. Un contre-emploi pour moi, mais un des plus gros, sinon le plus gros défi de jeu d’actrice jusqu’à maintenant. À mettre à vos agendas du 1er au 5 mai 2013!

Mercredi 21 novembre

Quel resto faire découvrir à une Française qui est en visite pour la première fois au Québec? Clémence, l’amie de ma copine Ludivine, alias Brun, (les deux habitent Niort en France) a déjà mangé de la poutine, du cheddar et s’est régalée avec un brunch au centre-ville. Je veux lui faire connaître la cuisine du terroir avec une pointe rustique. Euréka! Marie-Chèvre avait parlé du Chasseur dans l’un de ses billets. Clémence est ravie quand je lui décris le concept. Bref, toutes les deux avons été enchantées par cette destination tendance dans Hochelaga. Note parfaite pour le service attentionné, la déco moderne avec touches de bois et ours empaillé et l’éclairage tamisé. Les cocktails ont des noms à saveur québécoise, comme le Rose Ouellette à base de fleur d’hibiscus. Tout était frais et original et les plats servis sur planches de bois craquaient sous la dent. Palme d’or pour le creton maison et pour les tortellinis à la courge musquée. Nous avons passé une excellente soirée à faire connaissance dans ma cabane au Canada réinventée!

Bar Le Chasseur
3882, rue Ontario Est
Montréal (Hochelaga-Maisonneuve)

Jeudi 22 novembre et vendredi 23 novembre

Ça y est! J’ai le rhume! Moi qui n’avait rien choppé depuis l’an passé, on dirait que j’ai les sinus remplis de sauce wasabi. Vite, je me bourre de décongestionnant, je me rince le nez au gros sel et je me fais des infusions de clous de girofle pour être en forme pour le grand départ. Samedi matin, mon bouc et moi quittons pour une escapade de 10 jours en Louisiane. Les deux premiers soirs sont réservés dans un B&B de la Nouvelle-Orléans dans le quartier Marigny tout près du Carré Français. Les 8 autres jours laisseront place à l’improvisation. Nous avons loué une voiture pour découvrir la Route des plantations, véritables joyaux rappelant le film Gone with the Wind, Lafayette et ses villages aux noms francophones, tels que Thibodeaux, les mystérieux bayous et les coins amérindiens comme Natchez où se trouvent de magnifiques demeures aux accents créoles.

Compte-rendu cajun  à mon retour, c’est promis! D’ici là, au risque de sonner matante et cliché, profitez de chaque petit moment du quotidien. Le temps passe vite et plus on vieillit, plus on a l’impression qu’il nous file entre les doigts.

À bientôt!

Chèvre-Laine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s