Les 111 saisons d’une vie

Aldéa Pellerin-Cormier est née un 11 septembre à La Noroise, petit bled acadien qui était situé à l’époque tout près de St-Antoine-de-Kent. Elle dit être allée à l’école seulement deux jours, a élevé Patricia, Anita, Rita, Eugène et Arthur nés de deux unions différentes, a dirigé la maisonnée de main de maître, parfois même seule, lorsque ses hommes partaient bûcher du bois. Aujourd’hui, elle vit des jours paisibles dans sa contrée natale, encore debout, à l’âge vénérable de…111 ans!

Je ne ferai pas la biographie de l’arrière-grand-mère de mon bouc, car je vous invite à aller visionner Un dimanche à 105 ans,court-métrage réalisé en 2007 par Daniel Léger, le cousin de mon copain. Vous pourrez trouver ce court métrage gratuitement sur le site de l’ONFCe petit bijou de documentaire, vu plus de 310 000 fois et maintenant présenté en Chine, brosse un portrait humoristique et touchant d’une des plus vieilles citoyennes du pays.

On y voit Aldéa vaquer à ses occupations quotidiennes, que ce soit pédaler sur son vélo stationnaire ou jouer aux cartes en famille. Sa lucidité est désarmante : elle voit la vie d’une manière si imagée et colorée qu’on ne peut s’empêcher de rire à l’entendre parler de sa conception du paradis et de l’enfer ou des joies de la couchette! Rares sont les occasions où vous ferez la connaissance d’une centenaire aussi lucide, franche et au sens de la répartie et de l’anecdote aussi bien aiguisé.

Celle qui n’a jamais patienté dans une salle d’attente d’hôpital de sa vie mais qui s’est fait remplacer une hanche à 110 ans (même le chirurgien n’en croyait pas ses yeux!), est une exception de la vie. Comment fait-on pour être encore sur ses deux pattes à un âge aussi respectable? Est-ce la rasade de cognac quotidienne qui fait des miracles? Est-ce la prière qui allège le coeur et l’esprit? La foi qui rend plus fort? Ou est-ce simplement la génétique qui a choyé ce boute-en-train qui aimait bien appeler mon bouc le Montréaliste?

Je me pose encore la question. Le mystère Pellerin-Cormier reste non résolu…

Un dimanche à 105 ans
Réalisé par Daniel Léger
2007, 13 min 22 sec.

Chèvre-Laine

Advertisements

3 réflexions sur “Les 111 saisons d’une vie

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s