FME 2012 : trois chèvres au pays des mouches noires

  • CHÈVRE-LAINE

Mon été aura défilé à la vitesse de l’éclair pour se terminer avec un festival ou plutôt un sprint de découvertes musicales, perdu entre forêts et lacs.  Évidemment, je ne peux comparer cette 10e édition du FME avec celles des années précédentes, mais une chose est certaine : j’ai adoré cette escapade nordique de 4 jours en terre abitibienne!

Mes coups de coeur musicaux de cette cuvée spéciale – pas toujours émergente – : Mesparrow et son aisance à manipuler la looping stationMarie-Pierre Arthur et ses hommes pour leur verve, leur énergie et le plaisir visible qu’ils ont à faire trembler la scène ensemble; Plants and Animals pour leur rock vibrant épuré et Michèle O. pour sa fougue, sa générosité sur scène et son rock country à saveur rockabilly.
Sans oublier, Avec pas d’casque pour la simplicité et la beauté des mélodies. L’affiche de cette édition mettant en scène une ballerine déguisée en chevreuil et conçue par l’artiste Karine Berthiaume, démontrait bien cette rencontre symbiotique entre l’art et la nature.

Cette grande colonie de vacances pour mélomanes se tenait dans une petite ville bien sympa qui m’est tombée dans l’oeil. Malgré les 8 heures de route qui la sépare de Montréal, Rouyn-Noranda brille par ses petites rues sans prétention, son histoire minière très bien racontée dans une petite expo au Magasin général Dumulon et surtout, grâce à cette effervescence culturelle qui bouillonne à travers la ville. La culture semble être au coeur de la vie des quelques résidants de Rouyn que j’ai croisés lors d’un 5 à 7 musical sur une terrasse, et avec qui j’ai pu discuter sans prétention ni gêne, comme si ces derniers recevaient les citadins pour un gros party du Jour de l’An en plein-air.

Découvertes et plaisirs musicaux, simplicité et road trip étaient au rendez-vous pour mon baptême du FME. Et c’est ce qui me donne envie d’y retourner l’an prochain!

  • ISABÊÊÊ

Donc pour ceux qui ne s’en souviennent plus, FME est une abréviation pour festival de musique émergente. En gros, sa vocation est de promouvoir les nouveaux artistes sur la scène musicale.

N’allez pas penser que je n’ai pas aimé mon expérience, au contraire, mais je m’interroge tout de même sur la pertinence du « E ». Est-ce toujours un festival de musique dite « émergente » avec des gros noms de l’industrie bien établis comme Feist, Jean-Pierre Ferland ou Loco Locass? Je suis loin de critiquer ici le festival, je me demande simplement s’il est aussi émergent qu’il l’était à la base. Car pour moi, émergent rime avec nouveaux visages. L’Internaute définit le mot comme : qui sort, qui commence à apparaître. Est-ce que le qualificatif de underground serait plus approprié ? Ou peut-être plutôt le festival de la bonne musique? De la musique qui n’est pas nécessairement à vocation commerciale ou pop, mais tout de même accessible.

En réalité, ma seule et unique déception fut la nouvelle formule du passeport. En 2007, nous l’avions choisie et le passeport donnait accès à tous les spectacles. Donc nous pouvions faire des allées et venues comme on voulait entre les scènes. Cette année, nous devions présélectionner pour chaque soir certains spectacles et parfois le choix était déchirant. En fait, j’ai réalisé que nous avions souvent le choix entre un artiste établi ou un artiste moins connu. Peut-être que finalement, j’y allais avec mes choix « non émergents », gage de sûreté. Et si la prochaine fois j’y allais avec la carte plus risquée ?

  • MARIE-CHÈVRE

La majorité des gens qui quittent le FME se disent : j’ai déjà hâte à l’année prochaine. Après 3-4 jours intenses à courir les shows et à découvrir la ville, c’est normal ! Et si on ajoute à ça l’accueil chaleureux des gens de la place, l’expérience est complète.

Nous avons eu la chance de goûter à l’hospitalité des Rouyn-Norandiens de près. Nos plus grands admirateurs à La Chèvrerie nous ont reçues avec un festin aux saveurs abitibiennes. Nous avons dégusté chocolats et fromages de la région (de la Fromagerie La Vache à Maillotte) en plus d’originaux cupcakes de la Fée Fourchette (cupcakes aux Fruits Loops, ça vous inspire ?). Nous ne pouvions pas en demander plus, de vrais délices !

Côté musique, je ne peux pas passer sous silence le clou du festival, soit le spectacle de Godspeed You ! Black Emperor, le mythique groupe montréalais que je voulais voir depuis plusieurs années. Tout le monde en parlait et nous, on y était. J’ai encore de l’acouphène tellement le son était fort. Ils sont rentrés sur scène, ont joué et sont repartis. Pas un seul mot au public. Ça doit faire partie de l’expérience. Cela dit, j’ai adoré la prestation de musique expérimentale qui était accompagnée de superbes projections visuelles. Parlant de visuels, je fais une mention spéciale à Organ Mood, mon groupe chéri. Leur trop courte prestation fut haute en couleur et cadence électronique. J’en aurais pris davantage !

Par ailleurs, nous avons remarqué que la presque totalité du groupe Karkwa était présent à Rouyn, nous étions certaines de pouvoir assister à un show surprise « comeback » de Karkwa près de la fontaine ! Notre rêve n’est pas devenu réalité ! En fait, pour ce qui est des shows surprises, nous les avons tous manqués. Dommage puisque nous comptions beaucoup là-dessus pour combler les temps libres dans notre horaire.

Bref, j’ai grandement apprécié mon FME 2012. J’adore les petits festivals. Les salles sont plus petites, il y a moins de monde, on voit les musiciens en vrai (et non pas sur un écran géant), l’ambiance est plus intimiste.

C’est un rendez-vous en 2013 !

La Chèvrerie

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s