Chèvre-Laine 1 – Haute Couture Zéro

Je vous avais déjà confié mes états d’âme sur ma recherche d’emploi.  Je peux maintenant dire que c’est chose du passé, car j’ai commencé un nouveau boulot mardi dernier. Rétroaction sur ces quelques mois riches en rebondissements, finalement couronnés par la cerise que j’attendais sur le sundae de mes efforts : l’emploi rêvé à mes pieds!

Les entrevues sont un art en soi. Sans vantardise, j’ai mérité mon A+ en gestion de vente de salades. J’ai bravé les poignées de main poisseuses et les regards de faucons incisifs des recruteurs, l’attente des retours d’appels qui n’arriveront parfois jamais. J’ai repassé au moins dix fois mon tailleur noir parfait comme si je courais les funérailles, mis à jour ma malette et mon portfolio et surtout, telle une parfaite Jeannette, j’étais toujours prête à éblouir la galerie. Pouvez-vous me parler de vous? et quels sont vos pires défauts? sont désormais des questions aussi banales que ça va ce matin? ou peux-tu me passer la salière?.

À la fin du mois d’avril, après quelques jours de repos, les astres se sont concertés : c’était ma semaine de chance. Les appels, les entrevues et les offres d’emplois se sont bousculés à ma porte. À mon grand plaisir ou plutôt à ma grande jouissance, j’ai dû refuser quelques offres, presque toutes aussi alléchantes les unes que les autres.

J’ai finalement choisi l’élue de mon coeur. Une entreprise dont la réputation n’est plus à faire et dont les valeurs me représentent : Reitmans, division Smart Set. En refusant de manger dans la main des employeurs qui me flattaient le poil, je savais que je flairais chez Reitmans la possibilité de m’accomplir et de progresser professionnellement. En plus, je pourrais enfin mettre un crochet sur ma bucket list : être rédactrice web. 

J’ai donc commencé mardi à plonger dans le monde du commerce du détail et dans l’univers de la mode. Diagnostic express : mes collègues sont sympathiques, tout en étant dynamiques, coquets et proactifs. J’ai une liberté créative, tout en étant guidée par un directeur visionnaire. Je crois avoir trouvé ma place dans une équipe-famille en pleine ébullition.

Adios les bureaux drabes et sans saveurs! Ma ribambelle d’objets hétéroclites sont à la bonne place. Ma brocheuse en forme de truite et mon dévidoir de ruban gommé en forme de talon-aiguille côtoient le tapis de souris de la compagnie en forme de mignon cupcake. Mon poisson bêta fera partie de mon décor quotidien dès demain matin et je ne pense pas créer de scandale monumental en faisant entrer un collègue à branchies sur l’étage. Hello fantaisie, bonjour la vraie vie!

Outre mon expérience en radio, c’est la première fois que j’assume un poste qui me représente vraiment. N’étant pas une carriériste Wonderwoman Catwoman Hulk Batman Spiderman Power Ranger Ninja Turtle de nature, mon emploi doit quand même me combler et venir chercher ma fibre créative dans un environnement simple, familial et un tantinet éclaté.

Les premières 72 heures sont prometteuses. Vais-je pouvoir bientôt dire : Chèvre-Laine 1 , Haute Couture zéro?

Chèvre-Laine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s