Kik Cola et ukulélé

Hier, les librairies accueillaient sur leurs tablettes Moutarde Chou, une anthologie des meilleurs shacks à patates du Québec. Feuilleter les pages de cette bible du roteux et de la molle à vanille (prononcé vanile), garnie de photos alléchantes et réconfortantes, a confirmé encore plus l’amour que je voue au kitsch et au vintage. Appelez ça comme vous voulez, mais une chose est certaine : je ne suis sûrement pas née à la bonne époque. Mon billet sur le Montréal d’autrefois vous avait peut-être mis la puce à l’oreille.

Lorsque j’étudiais en création littéraire, j’avais écrit une ode aux années 50. Petit extrait d’une époque où pin-ups et martinis faisaient la paire :

Je ne connais pas les fifties, je n’y suis pas née, mais c’est tout comme. Je vis dans ce monde par le biais de souvenirs, de fragments d’images, de refrains et d’idéaux. C’est l’effervescence d’une inconditionnelle gaieté, la jeunesse est à la mode, on vit enfin! Les fifties, c’est le dépassement de l’homme, les prouesses du genre humain. C’est la simplicité à travers la richesse. C’est mon époque, les couleurs qui m’entourent et me définissent. Les fifties ce n’est pas une décennie, c’est un état d’esprit. Le mien.

Dix ans plus tard, je me reconnais toujours à travers ces mots. J’adore teinter mon quotidien d’une petite dose de nostalgie. Les jupes ligne A, les bandeaux ornés de fleurs, les lunettes larges,  même la décoration de mon humble palace est ponctuée de petites touches me rappelant la joie de vivre et l’opulence de cette époque de l’après-guerre et de la révolution tranquille.

Mais comment se retrouver entre vintage, kitsch et rétro? Les définitions et les nuances sont assez floues et vastes. Sans prétendre être historienne de l’art, le vintage représente à mes yeux des pièces de vêtements ou de collection d’objets qui datent au plus tard des années 80 et ce, avec au moins 25 années d’existence. D’autant plus que je trouve le mot rétro beaucoup trop fourre-tout et référant uniquement à une mode passée. Si je porte des lunettes Ray Ban en peau de guépard des années 80, j’arbore le rétro de la même façon que si je porte une jupe ample avec une broderie en forme de caniche des années 50. Même chose si pars en camping avec une glacière étampée Orange Crush datant de 1964.

Et le kitsch dans tout ça? Trop souvent confondu avec quétaine et ringard, l’objet kitsch est à mes yeux bon marché, de goût parfois douteux certes, mais qui, en revenant à la mode, se veut révélateur d’une forme d’art un tantinet éclaté. T’es kitsch t’es in, t’es quétaine, t’es out.

Bref, à vous de nager en eau trouble dans cette pataugeoire artistique d’où ressortent des joyaux incommensurables traduisant l’émancipation d’une époque quasi vénérée.

Petite sélection de mes objets personnels préférés :

  • Une caisse de 7-up en bois année 1951 payé 10 $ dans une vente de garage. Excellent rangement pour les livres de cuisine.
  • Cabaret authentique (taches de rouille à l’appui) d’une taverne quelconque trouvé chez un antiquaire. Parfait pour servir de jolis cocktails à vos invités.
  • Vieille bouteille à martini appartenant à ma grand-mère, années 50-60, verte olive, accompagnée d’un petit verre à apéro dans la même palette.
  • Réplique de distributeur de verres à Coke en carton avec verre original de l’Expo 67. Inutile, joli et parfait pour faire jaser les mononcles en visite!
Coke

Finalement, voici quelques adresses pour décorer votre quatre à demi façon Elvis Presley ou Dynasty ou pour revêtir vos plus beaux habits d’inspiration Lucille Ball :
Kitsch ‘n’ Swell

Magasin général Blouin

Marina Vintage Style 

Rétro-Ville

Sans oublier les ventes de garage, les antiquaires et les marchés au puce près de chez vous!

Bon voyage dans le temps!

Chèvre-Laine

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s