Comfort Food

Ceux qui me connaissent le savent, j’aime la bouffe. Et ceux qui me connaissent très bien le savent encore mieux : c’est une obsession. Je pense toujours à manger parce que j’aime manger, ça me réconforte.

Je suis de nature gourmande et gourmet. J’aime les choses goûteuses et différentes. La nourriture me rend heureuse.

Je suis contente de me lever pour pouvoir déjeuner, j’ai hâte au dîner pour encore manger, et j’aime le soir pour le bon souper de fin de journée.

La bouffe me réconforte. J’aime savoir que j’ai de la nourriture à proximité et en quantité. Je ne veux pas en manquer. Pourquoi ? Aucune idée.  Pourtant, je vous assure, ça n’a jamais été le cas. Elle est importante pour moi, et ce doit d’être équitable. Quand j’étais chez mes parents, si on avait une boîte de biscuits, il fallait que tout le monde en ait de façon équitable.

Et ne me demandez pas ce que je préfère entre le salé et le sucré, j’aime les deux. Pire, j’aime les deux ensemble.

Et ne me demandez pas ce que je préfère entre la bouffe santé et la junk, hé bien j’aime aussi les deux. Désolée, je voudrais bien être parfaite et dire que j’aime juste la laitue, mais non, j’adore aussi les bonnes patates frites. Entre une salade de chèvre chaud et une poutine, je ne peux pas choisir, les deux me remplissent de joie, mais dans différents contextes et à des moments différents.

J’écris ce texte en mangeant un trio de deux hot dogs steamés all dressed avec une poutine accompagnée d’une liqueur brune diète. Ok, le diète comme plusieurs peuvent le croire, n’est pas pour me déculpabiliser, mais bien parce que je n’aime pas le goût de la liqueur régulière. Ça faisait au moins deux mois que j’avais envie de ce combo et là, j’ai décidé de me gâter. Que voulez-vous, ça me fait du bien. Et savez-vous quoi ? Je ne me sens même pas mal.

En 2012, c’est presque une honte de dire qu’on aime le fast food.  On dirait que la campagne à la santé nous a conditionnés à manger santé. Et donc aujourd’hui, on culpabilise quand on s’offre des petits laisser-aller.

Ce que je déteste le plus au monde, c’est me le faire reprocher. Parce que non, je ne mange pas de junk food tous les jours. J’essaie d’avoir une alimentation équilibrée.

Le seul problème avec mes excès, c’est mon métabolisme. Il est mal foutu. Plus je mange riche, plus je prends du poids. C’est simple, c’est exponentiel. Et le pire, c’est l’âge. On dirait que je prends du poids plus facilement et que j’en perds plus difficilement.

Alors comme environ 80 % des Québécoises, je suis à la veille de suivre une petite diète, ou plutôt de « faire attention ». C’est l’été qui approche et j’aimerais avant de sortir mon maillot pouvoir dire adieu à quelques kilos. Ce qui m’amène à un autre sujet tabou : les diètes. Si vous dites que vous en faites une, les gens vous jugeront. Contradiction non ? Car non seulement il ne faut pas mal manger, mais il ne faut surtout pas dire qu’on fait des efforts pour mieux manger. Je ne parle pas de quelque chose d’extrême, mais quelque chose de raisonnable : meilleure alimentation + activités sportives. Les gens vous diront : « Pourquoi tu ne prends pas de dessert ? Ah oui, t’es au régime !!! » ou pire, ils insisteront : « Allez juste un morceau de chocolat, ça ne te fera pas de tort ».

J’avais lu cet excellent conseil pris dans Le Petit Livre de la Vie, volume 1 et qui ressemblait à ceci : « Si vous suivez une diète, surtout, ne le dites à personne ! ».

Et je vous donne un deuxième conseil : si vous mangez du fast food, surtout, ne le dites à personne.

Et je vous donne un troisième conseil : assumez-vous donc avec la nourriture !

Bon appétit !

Isabêêê

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s