La galanterie

Lundi matin, je monte dans l’ascenseur qui me mène au travail. Un homme y est déjà. Un deuxième homme y entre. Ils se connaissent et discutent. On va tous au même étage. Une fois arrivé, le premier se dépêche pour sortir, tandis que le second me tend la main pour m’indiquer qu’il me laisse passer. Croyez-le ou non, l’autre homme s’est excusé en disant qu’il ne pensait pas que je descendais au même étage que lui. Et c’était sincère. Ces hommes étaient galants.

Je suis une fille. Pas une fe-fille, mais une fille. J’aime ça les gentlemen. Je trouve ça séduisant. Pas les hommes roses, les hommes galants tout simplement. Ces petites manières que nous avons laissées tomber au fil des ans, simplement parce qu’elles ne nous sont plus enseignées.

Selon Wikipédia, « la galanterie est un ensemble de règles de comportement des hommes à l’égard des femmes. Vécue par beaucoup comme une forme de politesse et de savoir-vivre, elle est aussi considérée comme un moyen de séduction. » C’est sûr que c’est fini le temps où un homme se penchait pour baiser la main d’une demoiselle. Mais alors, en quoi consiste la galanterie de nos jours ?

Selon moi, Isabêêê, la galanterie, ce sont des petites attentions qui ne coûtent pas grand-chose :

– tenir la porte à une femme en la laissant passer devant ;
– marcher du côté la rue lorsqu’on est côte à côté ;
– lui porter ses bagages ;
– l’aider à se départir de son manteau ou le lui mettre ;
Et pourquoi ne pas lui prêter sa veste quand il fait froid ?
C’est faciliter la vie de la femme quoi ! Et c’est lui venir en aide.
Pour l’homme, c’est une façon de prouver qu’il « gère » la situation.

 Il a fallu que ma belle-famille française me démontre qu’à table, la galanterie, c’est de servir les femmes avant les hommes, les invitées d’abord, en commençant par les aînées. Ben moi, je le savais pas ça ! Je servais les convives un peu n’importe comment, sans nécessairement suivre d’ordre et en commençant par n’importe qui. Maintenant que je le sais, je m’applique à suivre cette étiquette.

Ouvrir la portière de la voiture à une femme est peut-être aussi un peu désuet ou lui céder expressément sa place dans un transport en commun. Avec la montée du féminisme, la galanterie en a pris un coup. C’est peut-être à cause de cela que ça s’est un peu perdu. C’est interprété comme une forme de sexisme. Mais en quoi c’est dommageable pour la femme ? Fondamentalement, c’est une forme de politesse, non ? Car il peut tout aussi bien m’arriver de tenir la porte à une de mes amies, et de la laisser passer, ou de lui porter un sac lourd.

J’ai eu un patron très galant. C’était immanquable. Que ce soit dans l’ascenseur, à la porte d’un immeuble ou pour entrer dans un local du bureau, il laissait toujours passer les femmes devant. Je l’ai remarqué et j’ai trouvé ça très charmant. Parce qu’au fond, aucune n’y reste totalement indifférente.

Isabêêê

Advertisements

3 réflexions sur “La galanterie

  1. Tu as bien raison! La galanterie s’est perdue au fil du temps pour laisser sa place au féminisme… Mon chum a dû être bien élevé parce qu’il est très galant : il me tient la porte pour me laisser passer en premier, il porte toujours tous mes sacs, il marche du côté de la rue sur le trottoir, en voiture, il fait un détour pour me laisser près de la porte avant d’aller se stationner plus loin. Ce sont des petites attentions que j’apprécie, même si l’indépendante en moi lui rappelle à l’occasion que je sais marcher et que mes bras peuvent encore transporter des paquets!!!

  2. La Galanterie.. wow .. que c’est vrai chère Isabêêê .. la galanterie je connais.. mais les autres.. hmm à bien y penser je pense que les gens deviennent de plus en plus galant… J’adore qu’on me tienne la porte .. un merci c’est gentil et aussitot un sourire .. en voiture quand je veux tourner à gauche et qu’on homme me fait signe gentiment qu’il me laisse passer .. un signe de tête de ma part avec un sourire.. je me considère galante.. même avec les portières de voiture qui se débarrent avec un bidule.. j’aime aller coté passager et débarrer la porte pour le passager.. c’est comme naturel pour moi. je ne souviens plus depuis quand.. hmm!! peut-être depuis ma première voiture.. Il m’arrivait souvent, en transport en commun, ce céder ma place à une dame plus agée ou enceinte.. quand ça arrivait.. bien il y avait toujours un homme qui se levait et me cédait sa place.. un merci c’est gentil.. un tout petit geste de galanterie nous rends de bonne humeur.. un sourire .. un bonjour .. Allez je vous laisse… Bonne journée à vous autres mes Chèvres favorites..

  3. Pour ma part, je suis entièrement d’acccord avec l’idée de la galanterie! En même temps, ca me fait penser que c’est aussi une forme de courtoisie que nous sommes en train de perdre dans la société en général. Comme le dit notre chèvre rédactrice de blogue (!), on peut aussi tenir la porte à une autre femme ou l’aider à porter ses sacs.

    Soyons donc plus conscient des gens qui nous entourent!
    Félicitation pour le blogue et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s